Depuis plus de quatorze ans, l'actualité ludique en décalé... très décalé !

dimanche 18 janvier 2015

Notre avis sur Enercoop


The Bedroom Chandelier, Holly Ford Brown

       Nous avons quitté Enercoop. Non que nous soutenions le nucléaire, loin de là. Si nous soutenions le nucléaire, nous ne nous serions jamais inscrit chez un fournisseur d’énergie alternatif.
       Voici mon bilan après trois années d'utilisation du « service ». Ce n'est que mon avis, mais plusieurs problèmes rédhibitoires se sont posés :

          • Dès que votre facture augmente ou qu’on a un sale message à vous faire passer, on dit que c’est « ErDF qui a écrit à Enercoop pour dire que... », que « c’est à cause d’ErDF que... », « ErDF a repris son logiciel de calcul des factures et nous ne savons pas calculer le montant que vous devez » etc. Enercoop n’y est jamais pour rien, tout est toujours de la faute d’ErDF. Même après trois ans chez Enercoop...

          • De la même façon, on vous signale qu’ErDF a écrit à Enercoop pour leur donner les chiffres de votre consommation. Très bien. Sauf que chez ErDF, votre facture se montait à 69 €/mois et que « selon les chiffres communiqués par ErDF à Enercoop », elle passe à 110 €/mois. C’est un peu raide. C’est d’autant plus raide qu’on vous écrit trois jours après pour vous dire que « Non, ErDF a fait une erreur dans les chiffres communiqués, la facture ne passe pas de 69 €/mois mais à 240 €/mois. Enercoop n’y est pour rien, ce sont les chiffres communiqués par ErDf et on ne peut rien y faire ». Il a fallu une semaine de pourparlers très tendus avant qu’Enercoop daigne repasser le montant à 110 €. Ce qui fait tout de même près de 60% d’augmentation par rapport à ErDF.

          • Tout est plus cher chez Enercoop, le prix du kW/heures, le prix de l’abonnement, etc. Et il n’y a pas de tarifs de nuit. Donc la facture monte très vite en flèche.


"Tarifs et clauses abusives en surchauffe !" UFC Que Choisir, octobre 2012

          • Les factures sont difficiles à comprendre. Vous recevez par exemple une facture pour 20 jours de consommation, 2 mois d'abonnement, et 1 jour de « Frais et prestation Réseau »... Lorsque vous appelez pour avoir des éclaircissements, on vous dit que c’est à cause d'ErDF. Ça, on a compris. Quand vous dites que ça commence à bien faire avec ErDf, on vous dit qu’Enercooop a 6000 clients, et qu’on ne peut pas s’occuper de tout le monde...

     À vrai dire, il y a eu un gros déclencheur pour que nous quittions Enercoop. Une dernière facture de... 1000 €. C'est bizarrement la seule que nous n’avons jamais pu télécharger pour y comprendre quelque chose ( « document indisponible », « site indisponible »). Quelques coups de téléphone à Enercoop, mais personne n'a été capable de nous expliquer. Ça a finalement été possible au bout d’une semaine. Trop tard, par ras-le-bol, nous avions déjà entrepris les démarches pour changer de fournisseur (au passage, c'est très simple, très rapide, et vous pouvez sans problème récupérer le tarif dit « régulé »).



     Beaucoup de gens croient, en étant clients d’Enercoop, qu’ils sont alimentés en électricité verte. Attention, c’est faux, et Enercoop n’a jamais prétendu vous fournir en électricité verte. Enercoop se fournit en électricité verte, et l’injecte sur le réseau, pas chez vous. Lorsque vous passez d’un fournisseur d’énergie à Enercoop, personne ne vient changer vos branchements, ni vos câbles de raccordement au réseau : vous êtes alimenté en nucléaire, comme avant. Le prix fort que vous payez à Enercoop sert entre autres à investir dans les énergies renouvelables, il ne garantit en aucun cas qu’Enercoop vous fournit de l’énergie verte. Vous payez donc le nucléaire au prix du vert.
    
C’est un peu comme si j’allais chez ma marchande, que je lui demandais une bonne pomme bio. Elle me facturerait une pomme bio, mais me donnerait une pomme pleine de pesticides. Mais elle s’engagerait à commander une pomme bio auprès de son producteur pour la mettre sur le marché. C’est super ! Sauf que la pomme pleine de pesticides, vous la payez presque 60% plus cher...

     On nous a reproché, lorsque nous avons quitté Enercoop, de faire l’apologie du nucléaire. Non, encore une fois, mais nous refusons de payer le nucléaire au prix du vert, et nous préférons verser directement notre argent à des associations. On nous a aussi reproché de ne pas avoir les moyens de nos convictions. On ne peut donc avoir des convictions qu’à partir d’un certain revenu mensuel ?

     C’est pourtant si chouette, la vie tout court !




Tags : Enercoop, témoignage Enercoop, problème Enercoop, avis Enercoop

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire